Hanoï en 2 jours, visite d’une grande ville où il fait bon vivre

Après notre folle excursion de Cat Bâ, Marjorie et Bastien de Chronomundi ne nous lachèrent pas d’une semelle, pour notre plus grand plaisir. C’est donc avec eux que nous nous sommes rendu à Hanoï, la capitale du Vietnam. Nous n’y avons passé moins de 48h mais nous avons beaucoup aimé.

Hanoi (16)

L’arrivée depuis Cat Bâ

Partis aux aurores de Cat Bâ, nous avons mis 4h pour effectuer le chemin vers Hanoï et sommes finalement arrivés aux alentours de 11h. Sans être vraiment motivés par la visite d’une grande ville, nous avons tout de même fait en sorte d’en découvrir les principaux lieux et d’en profiter au maximum. Pleine de surprise, cette ville où il y fait bon vivre nous a agréablement surpris. Nous n’avions pas vu cela depuis bien longtemps, surtout pendant notre séjour en Chine.

Où loger ?

Comme toute capitale, Hanoï est une ville immense. Heureusement pour nous, dans de telles villes, il existe toujours des « backpacker area » (comprendre quartier pour voyageurs au petit budget). Ces zones regorgent d’hôtel / auberge / endroit pour dormir. Mais attention, bien que les logements soient peu chers dans ces quartiers, il suffit souvent d’aller 3 rues plus loin pour trouver encore moins cher! 😉

hanoiPour nous, pas besoin de chercher. Sur les conseils avisés de notre amis Ronan (qui était déjà passé à Hanoï et qui est donc parti vers le sud directement après Cat Bâ), nous avons logé au Central Backpackers Hostel, près de la cathédrale d’Hanoï. Le prix en dortoir était dans la moyenne mais avec des avantages non négligeables: petit déj compris (2 œufs fris + pain + café/thé), café/thé à volonté à toute heure ET bières gratuites (oui oui, vous avez bien lu) entre 19h et 20h. Chacun se doutera qu’une telle opportunité ne se présentant pas tous les jours, nous avons rentabilisé au maximum ce créneau horaire, bien défini dans l’emploi du temps de nos deux jours sur place. 😉

Où prendre un verre ?

Chacun de notre côté, nous avions entendus parlé d’un endroit appréciés des touristes mais aussi des locaux pour prendre un verre sur le toit d’un bâtiment près du lac : le Pho Co Café. Après quelques hésitations sur l’endroit, nous sommes finalement tombés sur une petite entrée discrète donnant accès à une cour intérieure agrémentée de bonsaï et de bassins. Au fond de celle-ci, un escalier en colimaçon nous a permit d’accéder à la terrasse et par là même à la vue sur le lac et la vie grouillante en contre bas. 17h, horaire parfait pour la luminosité et la vue sur le coucher de soleil en sirotant des bons jus de fruits. Bien qu’un peu cher, on a adoré!

DCIM101GOPRO

 

Où manger?

S’il y a bien un point un peu relou lorsqu’on fait un tour du monde, c’est de devoir errer dans les rues pour essayer de trouvé un endroit où manger. Pour nos petits budgets, le restaurant tant convoité ne doit pas être trop chicos mais on n’apprécie pas non plus de se retrouver avec des cafards dans la soupe (ne vous inquiétez pas ce n’est pas arrivé, enfin pas dans la soupe. Seulement dans le poulet ;D ). Si on peut vous épargner cette peine, voici les endroits que nous avons choisi.

Le Little Black Duck Restaurant

Sur les conseils des fameux NovoMonde, nous avons testé cette adresse. Alors oui c’est bon. En revanche, les portions sont pour les enfants et les prix ne sont pas donnés. Enfin, on a tout de même passé un très bon moment sur leur toit terrasse. :)

Divers petits restos

On avait déjà remarqué ça à Sapa et à Cat Bâ mais à Hanoï le phénomène s’est emplifié: quand tu es touriste au Vietnam, tu paies forcément plus cher qu’un local. Adeptes des restos de rue, nous avons plusieurs fois refusé de nous asseoir à cause des prix annoncés. Le plus fou c’est quand on cherchait à manger vers le lac Truc Bach et la pagode Tran Quoc. On demande à une jeune combien elle paie pour son Pho. Elle va pour nous répondre 25.000VND avant de se faire reprendre sévèrement par la gérante du lieu: c’est pas 25 mais 40.000VND pour nous, pour le même plat. Autant dire qu’on n’a pas mangé là!

Mais rassurez-vous, avec un peu de patience, vous trouverez toujours un endroit où les prix ne sont pas beaucoup plus élevés que pour les locaux. Les Pho Bo (soupe de nouilles de riz et lamelles de boeuf) sont d’ailleurs souvent excellents dans les bouibouis ne payant pas de mine. Et parfois même, on vous offrira du pain à la fin de journée (3 pour le prix de 2, il n’y a pas de petit bonheur!).

 

Moins de 48h à Hanoï, quels monuments et lieux incontournables?

Le mausolé d’Ho chi minh

Hanoi (11)A environ 30min de marche du quartier ancien, le mausolée d’Ho Chi Minh est soit disant incontournable. Ouais bon, nous on y est allé parce que ça fait tâche de ne pas passer devant. Mais comme on avait trainé avant, il était trop tard pour entrer. Enfin, pas de regrets car c’est à peu près le même topo que pour le mausolée de Mao à Pékin (cf notre article ici). De l’extérieur, c’est imposant, gris et froid. Le communisme dans toute sa splendeur…

La pagode du pilier unique

DCIM101GOPRO

Quelle déception! Située non loin du mausolée, on a fait le détour. Et ben ça ne vaut clairement pas la peine. Même si elle est très ancienne (1049), cet édifice nous a déçu: c’est tout petit! Soit disant ressemblant à un lotus, nous avons plutôt trouvé que ça ressemblait à une maison de stroumph en équilibre sur un tronc! En plus, manque de bol, toutes les environs étaient en travaux.

Le lac Hoan Kiem

Hanoi (18)

Coeur de la vie du viel Hanoï, le lac Hoan Kiem est très joli. Bien qu’entouré d’artères passantes, en faire le tour est agréable. L’histoire raconte que ce lac abrite une tortue dorée qui aurait piqué l’épée de l’empereur Le Loi, épée magique donnée par les dieux et avec laquelle il avait vaincu les chinois envahissant le Vietnam. Au milieu du lac se trouve une mini-île où se trouve la tour de la tortue. C’est très joli.

Le temple de la littérature

DCIM101GOPRO

A l’ouest du lac Hoan Kiem, le temple de la littérature est vraiment un endroit incontournable à Hanoï. Fondé en 1070 et dédié à Confucius, il fut le siège de la première université du Vietnam. D’abord ouvert qu’aux garçons nobles, il accueillit dès le XVième siècle des étudiants « provinciaux » (autant dire que pour le coup, les vietnamiens étaient bien en avance sur la France!). L’enceinte permet de découvrir 5 cours en enfilade: jardin aux arbres taillés en forme d’animaux, bassin puis bâtiments de prière s’y trouvent. Par ailleurs, une des cours abrite des stèles gravées au nom des étudiants les plus prestigieux et de nombreux bonzaïs sont disséminés un peu partout.

Hanoi (14)Hanoi (15)

Nous avons beaucoup aimé cet endroit paisible qui semble très important aux yeux des vietnamiens. En effet, nous y avons croisé une promo de jeunes sur leur 31 en train de se faire photographier diplôme en main!

Hanoi (12)

Le quartier des 36 corporations

Lors de nos deux soirées à Hanoï, nous avons apprécié nous balader dans les ruelles du vieux quartier et plus particulièrement dans le quartier des 36 corporations. Chacune d’elle est dédiée à la vente d’un objet en particulier. On peut donc trouver la rue des chaussures, celles des jouets pour enfants ou encore celle des appareils électroniques. Vous pourrez également tomber sur le marché nocturne qui vaut le détour.

 

 

Hanoï culturel : les musées et activités à faire

 

Le musée des femmes

Hanoi (19)Premier musée sur notre liste, nous n’avons pas été déçu par ces photos et récits de femmes vietnamiennes dont le rôle durant les guerres fut prépondérant. D’abord pendant la guerre d’Indochine contre les Français entre 1946 et 1954 puis contre les Américains pendant la guerre du Vietnam entre 1961 et 1975, elles ont aidés autant dans la résistance que sur le front.

Dans ce musée sont également exposés des costumes traditionnels ainsi que des objets relatifs aux coutumes concernant le mariage, la naissance et la gestion de la demeure. Vraiment très intéressant et très bien fait (explications en français!).

 

Le musée d’ethnologie

Deuxième musée et deuxième moment très agréable. Un peu excentré, ce musée vaut vraiment le déplacement (bus n°14 depuis le nord du Hoan Kiem). Il expose tout plein de choses sur les différentes ethnies qui peuplent le Vietnam. C’est très intéressant à lire. Dehors sont exposées de vraies maisons traditionnelles de certaines ethnies. Ca vaut vraiment le coup d’oeil (pour les maisons et leur décoration… intéressante!)!

Hanoi (24) Hanoi (23)

Le Water Puppet Show

S’il y a une chose à ne pas rater pendant son séjour à Hanoï, c’est bien le spectacle traditionnel de marionnettes sur l’eau. Complètement improbable et étonnant, cette mise en scène millimétrée nous a fait nous évadés pendant plus d’une heure au rythme d’un orchestre parfaitement assorti. Nous sommes partis à la découverte de l’histoire ancestrale du Vietnam et ses traditions au travers de personnages en bois amusants et surtout impressionnants de réalisme.

Hanoi (17)

Il faut cependant penser à réserver ses billets à l’avance tant l’engouement est prononcé, surtout pour les représentations du début de soirée.

 


Infos pratiques :

  • Bus Cat ba – Hanoï : 220.000VND négocié à 200.000VND.
  • Central Backpacker hostel : 105.000VND (5$) le lit en dortoir de 6
  • Pho Co Cafe : 30.000VND le café – 40.000VND le cocktail de fruit
  • Little Black Duck Restaurant: 90.000VND le plat de canard à l’orange – 23 Ngo Gach, Hoan kiem Distric Hano
  • Un ticket de bus de ville :000VND
  • Musée des femmes : 15k en étudiant – 30.000VND sinon
  • Temple de la littérature : 10.000 VND en étudiant – 20.000VND sinon
  • Musée d’ethnologie : 40.000VND
  • Water puppet show : 60.000VND places du fond (pas la peine de prendre celles à 100.000VND, la salle est petite et on voit très bien quelque soit l’endroit!)

Et en bonus, 2 petites cartes pour visualiser ce qu’on a fait:

Carte_hoan_kiem carte_hanoi


 

Malgré la visite express qu’on en a fait, Hanoï nous a vraiment charmé. Il y règne une atmosphère particulière, une douceur de vivre. Parmi les incontournables, nous avons particulièrement apprécié le Temple de la littérature. Le Water Puppet Show nous a fait retomber en enfance pour notre plus grand bonheur et le Musée de la femme nous a clairement marqué. Bref, on recommande chaudement cette ville et on regrette de n’avoir pas eu plus de temps pour la découvrir.

Hanoi (10)

 

2 commentaires

  1. Je vais avoir l’air d’une groupie… disons plutôt, je suis une groupie…
    Hanoi, petit parfum de souvenir bien agréable !

  2. Votre article me rappelle pleins de très bons souvenirs ! 😉 beurkk pour les cafards dans le poulet :( bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Si vous voulez recevoir un mail dès la publication d'un nouvel article, abonnez-vous!